Moins de déchets dans ma salle de bain

Le zéro déchet est très tendance depuis quelques années, que ce soit sur les réseaux sociaux ou dans les boutiques bio, on le voit fleurir un peu partout.

J’ai récemment lu le livre de Béa Johnson « Zéro déchet » et je me suis rendu compte que j’applique depuis maintenant quelques années certaines astuces pour réduire les déchets.

Du coup je vous les partage dans cet article. N’hésitez pas à y aller progressivement, chaque étape compte. Il n’y a pas besoin de changer radicalement ses habitudes, sinon on a plus de mal à tenir sur la durée. En ce qui me concerne, de temps en temps, je remplace un produit que nous avons l’habitude d’utiliser par une alternative plus saine (sans produits cracra dedans) et écologique (pas ou peu d’emballage).

En fait aujourd’hui je n’ai pratiquement plus besoin de poubelle dans ma salle de bain, mais tout ceci est venu progressivement. Cela fait maintenant 5 ans que j’ai entamé cette démarche.

Carrés lavables pour remplacer le coton

J’avais commencé par là, j’avais acheté un kit de carrés lavables pour nettoyer les fesses de bébé (le kit eco chou de « Les Tendances d’Emma »). Il est très bien fait, il y a une boite en bambou pour les ranger lorsqu’ils sont propres et un sac en tissu (qui passe à la machine) pour les déposer lorsqu’il sont utilisés. On glisse le tout dans la machine avec son linge et le tour est joué! Je les avais trouvées en magasin bio.

Puis je suis passée moi-même aux micro-fibres démaquillantes (de chez H2O at home). C’est top! Pas besoin de démaquillant il faut juste mouiller la micro-fibre à l’eau et elle fait super bien son boulot! Je la nettoie au savon ou la passe en machine. C’est génial, je ne peux plus m’en passer!

Savon en pain pour remplacer le gel douche

Je prends des savons saponifiés à froid qui ne contiennent que des huiles ou beurres végétaux (il n’y a pas besoin d’autre chose en fait…). Ils sont sans parfum et conviennent parfaitement à toute la famille. On en trouve en magasin bio, dans les magasins en vrac ou sur internet. Je change régulièrement de marque, dernièrement j’en ai acheté auprès d’un producteur près de chez moi.

Shampoing solide pour remplacer le flacon de shampoing

J’ai mis un peu plus de temps à m’y mettre. J’ai eu du mal à trouver le shampoing qui me convient et à l’utiliser correctement. J’avais soit l’impression que mes cheveux étaient poisseux après le lavage, soit ils étaient impossible à coiffer. J’ai essayé différentes marques. Et dernièrement j’utilise Notox de Pachamamai. Il convient bien à mes cheveux et je les démêle facilement après le lavage. En plus cette marque a des formats voyage avec des petites boites en métal. Il existe plusieurs marques sur le marché qui proposent des shampoings solides, il faut faire des tests pour voir ceux qui vous conviennent bien. Afin de ne pas en mettre trop et se retrouver avec les cheveux poisseux, l’idéal et de le frotter dans les mains mouillées puis de se laver la tête avec la mousse. Ces savons coûtent entre 10 et 12 euros mais remplacent 2 flacons de shampoing, donc on s’y retrouve. En plus, dans les savons solides en général on trouve moins de produits dont on n’arrive pas à prononcer les noms!

Dentifrice solide pour remplacer les tubes

Ceux que nous avons se présentent dans des petites boites en métal (c’est top pour les transporter). Il s’agit de petits palets sur lesquels on frotte la brosse à dent mouillée. Celui des enfants ne mousse pas du tout, c’est assez perturbant. Et pour l’instant les enfants n’ont pas franchement adhéré. C’est vrai que la sensation n’est pas la même qu’avec un dentifrice classique. C’est une question d’habitude je pense. Il existe plusieurs marques sur le marché et différents formats de dentifrice solide. C’est la même chose que pour le shampoing solide, il faut tester celui qui nous convient. Pour l’instant j’ai acheté Candiz de pachamai pour les enfants, il est aux fruits et a plutôt bon goût. Et le dentifrice à la cannelle de Lamazuna, qui est pas trop mal. Il mousse un peu, mais c’est vrai que cela change complètement les habitudes. Comme ce sont les derniers achats que j’ai effectués, on n’a pas encore assez de recul et je pense qu’il faut un temps d’adaptation.

Les brosses à dents recyclabes ou compostables

Il existe différentes sortes de brosses à dents : celles en bambous que l’on peut composter (après avoir enlevé les poils en nylon) et celles dont la tête est remplaçable. Nous avons encore nos brosses à dents « classiques » en bon état, du coup je vais attendre un peu avant d’en acheter. Je pense opter pour celles dont la tête est remplaçable. En effet, sur les brosses à dent en bambou, seul le manche est compostable. Les poils en nylon eux sont recyclables mais comme les centrales de traitement ne prennent pas en compte les déchets de moins de 3 cm, ils ne seront pas recyclés. Lamazuna propose des brosses à dents à têtes rechargeables. On a la possibilité de leur envoyer les têtes et manches utilisés gratuitement afin qu’ils soient recyclés. J’ai trouvé cette initiative très interessante et c’est ce qui a décidé mon choix.

Cure-oreille en bambou pour remplacer les cotons-tiges

Il s’agit d’un de mes derniers achats. Pour l’instant je suis la seule à m’en servir (il nous reste encore des cotons tiges ). Il suffit juste d’enlever la cire qui se trouve à l’entrée de l’oreille avec cette petite spatule. C’est très simple d’utilisation. Je l’ai acheté un magasin bio également.

Baume nourrissant en pain pour remplacer la crème en flacon

C’est un de mes coups de coeur! Je suis tombée dessus dans le magasin en vrac près de chez moi et depuis je ne peux plus m’en passer. C’est génial. Celui que j’utilise est de chez Savon Stories, il est composé de beurre de cacao, beurre de karité et d’huile d’avocat et c’est tout! Il sent super bon… hum… Il suffit de le passer sur le corps et cela laisse un film de gras, juste ce qu’il faut pour hydrater. La peau ne colle pas après. Je viens de l’acheter mais je pense qu’il va me durer très longtemps…

Voilà pour les achats que je fait, le reste je fais moi-même, comme la crème hydratante par exemple (recette ici) ou le liniment (recette ici). Par contre, je m’interroge sur le fait de réaliser soi-même ses cosmétiques, en termes d’emballage. Il faudrait que je trouve des recettes qui utilisent moins d’ingrédients (et si possible que l’on trouve en vrac…). Bref affaire à suivre… Je vous posterez le fruit de mes recherches…

Et vous, avez-vous des astuces pour réduire les déchets dans la salle de bain?

N’hésitez pas à laisser des commentaires

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *