Le biologique ce n’est pas systématique?

Il y a quelques temps j’ai été contactée par mail afin de relayer cette infographie.

Alex et Alex est une entreprise canadienne qui livre des fruits au bureau. Je trouve ça génial de proposer des encas sains! Afin de faire connaitre leur entreprise, ils réalisent des infographies très intéressantes et aujourd’hui je vous propose celle-ci que je trouve tout à fait pertinente avec la thématique de mon blog n’est-ce pas?

Je vous mets également en dessous un extrait du texte qui l’accompagne sur leur blog.

Extrait de leur site : « Plusieurs études récentes (cf. www.ewg.org et www.foodnews.org notamment) montrent qu’il n’est pas forcément judicieux d’acheter tous ses fruits en bio. En effet, le point le plus important qui ressort de ses études est le fait que pour certains fruits, notamment ceux pour lesquels la peau n’est pas consommée, et dont les conditions de production sont très similaires entre bio et non bio, le surcoût du bio n’est forcément pas justifié.

Le meilleur exemple est celui de la banane, dont on ne consomme pas la peau, et qui est cultivée, en bio ou en non-bio de manière très similaire, puisque la banane est un fruit robuste et rustique qui ne nécessite pas énormément de traitements pendant la production. Résultat : la banane bio n’a pas vraiment d’intérêts santé supplémentaires, comparativement à n’importe quelle autre banane non-bio.

En revanche, pour les fruits les plus « fragiles », c’est-à-dire ceux qui vont nécessiter des traitements (aux pesticides ou autres) pour arriver à maturité, le bio est intéressant. C’est notamment le cas des pommes, des framboises, des fraises, des raisins…etc. bref de tous les fruits que vous voyez dans la colonne de gauche de notre infographie.

Mais il existe aussi d’autres alternatives au bio, moins onéreuses, et tout aussi saines. Opter par exemple pour des variétés « rustiques » de pommes est un très bon choix santé ! Là où les pommes de supermarché (Golden, Gala, Granny) vont nécessiter jusqu’à 40 traitements aux pesticides avant récolte, les variétés « rustiques » et moins connues, celles qu’on ne retrouve jamais en supermarché en raison de leur apparence parfois disgracieuse, sont des bombes de vitamines et de bienfaits. « 

Vous pourrez retrouver toutes ces informations et bien d’autres encore sur leur site : https://www.alexetalex.com/dossiers-fruites/le-saviez-vous/le-biologique-ce-nest-pas-systematique/

En ce qui me concerne je pratique déjà le bio non systématique. Bien souvent je privilégie des petits agriculteurs locaux pour mes fruits et légumes, en choisissant justement les moins « contaminés.

Et vous qu’en pensez-vous, le bio c’est systématique?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *